Une machine pour enfant sous le sapin

Posté par: Marie Publié: 09/11/2017 Commentaires: 2 Partager:           

Si vous n'avez pas encore vu les décorations qui s'installent dans les rues, les magazines qui commencent à emplir les boites aux lettres, les publicités à la télé, je vous l'annonce, les fêtes approchent à grand pas ! AHAH ! Heu non pardon OHOHOH ! 

Si vous êtes comme moi parent et adepte de couture, c'est fort possible que vos enfants aient une furieuse envie de coudre tout comme maman (ou papa !) Et du coup c'est également fort probable que sur la liste pour le vieux barbu, votre enfant réclame à grands cris de JE VEUUUUUUUUUUUUUUUUX demande gentiment et poliment une machine à coudre ! Et c'est alors que le casse-tête commence... Depuis quelques années déjà, la question m'est régulièrement posée, alors me voila donc à vous synthétiser tout ça! 

Machine classique pour adulte ? Machine à coudre jouet ? Machine à coudre de voyage ? 

Tout d'abord il faut se poser la question de l'âge de l'enfant pour qui est destiné la machine, et s'il va coudre seul ou en binôme avec un adulte. Personnellement, j'anime des ateliers sur machines à coudre avec des enfants à partir de 6 ans. Ces ateliers se déroulent sur des machines mécaniques classiques, sans sécurité ni protège-doigt particulier. La première chose que j'enseigne aux enfants est le placement des mains, afin que les doigts soient toujours en sécurité, loin de l'aiguille, et sans mouvements brusques. Ils apprennent également à toujours enlever le pied de la pédale quand ils ne sont pas en train de coudre, ce qui évite les mauvaises surprises. Bref, avec un peu de responsabilisation et de notions des dangers de la machines à coudre, dès 6 ans les enfants prennent bien en compte les bases de sécurité à appliquer et il n'y a jamais aucun accident. Bien-sûr ces ateliers sur machines classiques sont toujours réalisés sous l'œil avisé d'un adulte. Mais ce sont aussi de super moments de partage que j'adore personnellement ! Si votre enfant a plus de 6 ans, que vous souhaitez partager ces moments à deux, alors une machine classique est largement suffisante et nul besoin d'aller chercher plus loin. Les petites machines mécaniques se trouvent à partir de 80€ (Silvercrest vendue chez Lidl) ou les grandes marques connues ont des entrées de gamme à partir de 100€ (Brother, Janome, Elna, etc.) 

Qu'en est-il des machines à coudre "jouets" ? (entre 20€ et 60€)


Comme le nom l'indique, ce sont des jouets. Colorées, avec des accessoires ludiques (mini-mannequins, mini-trousse de couture, etc.) elles promettent de faire comme les grands, mais tout seul en autonomie... Publicité à demi-mensongère, puisque grâce aux sécurités et protège-doigts, l'autonomie peut certes être totale, mais pour ce qui est de faire comme les grands, là c'est tout autre chose... 

En effet, ces machines ont souvent 1 seul point possible, point droit classique non réglable, 1 seul pied non changeable, pour le point droit classique donc, et des réglages franchement limités comme le réglage de tension quasi impossible à faire (de toute façon la machine vibre tellement que 10 minutes de couture suffisent à dérégler ce que vous aviez réussi à faire).

Là où le protège-doigts était un GROS avantage pour la sécurité des mimines de votre enfant, vous allez vite le voir comme un gros MALUS pour l'enfilage de l'aiguille... en effet, son but étant d'éviter que les doigts n'approchent de l'aiguille, ce gros bloc en plastique vous empêche donc aussi d'approcher pour enfiler... bon ok avec un peu de patience, de persévérance et une bonne pince brucelles, on y arrive tout-de-même ! 

Autre gros inconvénient de ces minis-machines, la pédale est souvent reliée via un cable très court. Tellement court qu'il ne permet pas de poser la pédale au sol, obligeant à garder celle-ci sur la table. Du coup l'enfant appuie sur la pédale avec la main, et prend de mauvaises habitudes de positionnement des mains. 

Enfin, point non négligeable ces machines sont quasiment toujours alimentées par piles et il n'y a aucun moyen de les alimenter sur le secteur. Bien qu'elles consomment peu, c'est à prévoir au "budget pile" déjà assez fourni pour tous les jouets... 

Bref il faut vraiment voir ce type de machine comme un jouet, pour jouer à coudre et non pour coudre pour de vrai. Votre enfant pourra assembler 2 épaisseurs de coton ensemble et faire un petit coussin ou une pochette en tissu, mais n'ayant rarement de point d'arrêt et passant difficilement les épaisseurs, ces petites machines ne feront guère plus de chose que ça... (patatras, et c'est l'espoir de se faire un jean avec la mini machine rose bonbon qui s'envole...) 

Oui pour jouer tout seul, Non pour coudre pour de vrai ! 


Je ne vais pas m'étendre sur les machines à coudre de voyage (entre 15€ et 35€).


Ces petites machines proposées en machine d'appoint, souvent dans les magasins discount type Gifi, Foir’fouille ou Centrakor, sont rarement plus robuste et variées que les machines jouets... à fuir selon moi, que ce soit en tant que machine pour enfant ou en tant que machine d'appoint. 


Mais le DIY et la couture en particulier ont le vent en poupe, et les grandes marques l'ont bien compris ! Elles se sont donc adaptées à la demande et proposent de plus en plus de machines hybrides entre la machine mécanique classique et le jouet et sa sécurité.


Souvent plus robuste que les jouets, elles sont surtout complètes, réglables en terme de points (point droit, zigzag, boutonnière) et possèdent le fameux sésame du protège-doigts. Plus simple que celui des machines jouets, mais tout aussi efficace, il empêche les doigts de glisser vers l'aiguille, mais gêne beaucoup moins à l'enfilage (d'ailleurs plusieurs des machines en question possèdent un enfilage simplifié voir assisté). Les plus grandes marques de machines s'y sont mises : Brother, Elna, Janome et quelques moins connues tel que Jaguar. Entre 119€ et 200€, ces machines sont je pense, quand on a le budget, le meilleur compromis entre le jouet et les machines classiques. J'ai d'ailleurs personnellement un gros faible pour la Brother KE14VM1 (14 types de points de couture et décoratifs, boutonnière en 4 étapes, plusieurs pieds de fournis, canettes de rechange, bref de quoi bien démarrer).

En 2eme position la Janome Sew Mini II, un peu plus simple et donc moins variée en nombre de points (8 points au total) et budget un peu plus élevé, elle a tout de même la qualité Janome qui fait d'elle une machine robuste. 

Enfin vous retrouverez également dans ces types de machines la Elna Sew Fun modèle 1000, la Brother KD144, et la Jaguar Euroclub. Toutes ces machines ont des points variés, des pieds interchangeables, et le fameux protège-doigts.

Voilà je clos ce pavé couture enfantine sur ces mots. En espérant avoir pu vous éclairer et que plein de petits doigts pourront coudre en toute sécurité dès le lendemain de Noël ! (ou dès demain sur votre machine pour un super moment de partage)



Tags: couture, enfant, machine, à, coudre, jouet, voyage, mini,

Commentaires:

Commenter